k4_6251446.jpg

Les nouveaux records du second marché des noms de domaine

Visiblement, le marché des noms de domaine « d’occasion » se porte de mieux en mieux. Alors que le total des prix de vente des dix noms de domaine les plus chers recensés par le DN Journal n’était que de 7,33 M$ en 2012 et de 14,5 M$ en 2013, il a dépassé allègrement les 30 M$ en 2014. Une performance qui surclasse même celle de 2010 (27 M$), considérée jusque-là comme inégalable. Côté records, si 2011 avait été marquée par les 2,6 M$ de « social.com » et 2012 par le « modeste » « investing.com » (2,4 M$), 2014 redresse la barre grâce aux 6,8 M$ produits par la vente de « z.com ».

Pour ce qui concerne les extensions géographiques (.fr, .asia…), les places du podium sont toutes chinoises avec, sur la plus haute marche, « game.cn » (512 000 $) suivie de « wan.cn » (247 000 $) et de « lb.cn » (176 000 $). La première extension française, « chat.fr », avec ses 134 000 $, n’apparaît qu’à la 54e place du classement annuel.

L’indétrônable sex.com

Du côté des plus grosses ventes jamais réalisées depuis 2003, le record reste détenu par le célèbre « sex.com » et ses 13 M$. En deuxième position apparaît « fund.com » (10 M$), talonné par « porn.com » (9,5 M$) et l’actuelle vente record de 2015, le tout aussi explicite « porno.com » (8,9 M$). « z.com », le champion 2014, se contente, quant à lui, de la sixième place. Le total des dix plus grosses ventes de noms de domaine d’occasion jamais enregistrées atteint, quant à lui, 75,8 M$.

  • Août 14, 2015