k4_21889845.jpg

Rimac lève le voile sur son taxi autonome

Créé en 2009, Rimac, le constructeur croate de voitures de sport électriques, propriétaire de Bugatti depuis 2021, va bientôt lancer un service de taxis autonomes. Baptisé Verne, en référence au romancier français, le véhicule qui doit composer les flottes de taxis est une espèce de monospace spacieux dans lequel, et c’est une première, il n’existe aucun système de commande (volant, pédalier…). Le Verne peut accueillir, via des portes coulissantes, deux passagers qui peuvent profiter de fauteuils inclinables et d’un écran géant.

Pour commander ces taxis, une application sera proposée. Elle permettra au client de personnaliser l’habitacle (température, luminosité, ambiance musicale…). Le tarif de ces taxis devrait rester abordable, précise le constructeur.

En 2026

Si le calendrier présenté la semaine dernière est respecté, une première flotte de taxis autonomes sera déployée à Zagreb, la capitale croate, en 2026. Ensuite, et de manière progressive, d’autres grandes villes européennes pourraient accueillir ce service de « robotaxis ». Rimac affirme avoir déjà signé des accords avec 11 d’entre elles et être en discussion avec 30 autres. La liste des villes en question n’a pas été dévoilée par le constructeur croate.

Pour l’heure, l’usine croate dans laquelle les « Verne » seront produits n’a pas encore été construite.