k4_16819848.jpg

Le digital : un atout majeur pour la croissance des entreprises du commerce et des services

L’ACSEL, principale association multisectorielle de l’économie numérique en France, vient de publier la 4e édition de son baromètre annuel Croissance & Digital. Cette étude, qui analyse l’impact du numérique sur les secteurs du commerce et des services, a été réalisée après le premier confinement auprès de 720 entreprises françaises. Si plus de la moitié des dirigeants interrogés identifie le digital comme une opportunité de croissance, il est perçu comme « un passage obligé pour s’en sortir » par un tiers des répondants.

68 % des entreprises du secteur sont ainsi aujourd’hui présentes en ligne, une part qui grimpe à 76 % pour celles de plus de 20 salariés, en hausse de 16 points par rapport à 2019. 41 % des commerçants qui disposaient déjà d’un site e-commerce en propre ou qui étaient présents sur une marketplace ont profité du premier confinement pour repenser leur stratégie de vente en ligne et une majorité d’entre eux indique avoir réussi à maintenir le même niveau de chiffre d’affaires réalisé en ligne qu’en temps normal.

Enfin, si la majorité des entreprises interrogées évoque des difficultés économiques en raison de la crise sanitaire, 12 % annoncent tout de même une hausse de leur activité. Ces entreprises en croissance ont toutes en commun le fait d’avoir investi dans le digital en 2019, dans de nouveaux outils mais également en formations. Elles ont, par ailleurs, renforcé leur présence sur les réseaux sociaux. Ainsi, la part du e-commerce dans leur chiffre d’affaires a progressé pendant le premier confinement. Pour 16 % d’entre elles, il représente même plus de 25 % de leur activité.