k4_3672010.jpg

Référencement : attention aux liens payants !

Favoriser le référencement naturel d’un site n’est pas une tâche facile et les webmestres peuvent être tentés d’avoir recours à quelques astuces visant à tromper les algorithmes des moteurs de recherche (utilisation de mots-clés racoleurs, liens factices…). Des pratiques efficaces mais qui, lorsqu’elles sont mises à jour, ne sont pas sans conséquence comme vient de le constater Buzzea. Cette société spécialisée dans l’achat et la vente de liens avait pour objet de permettre à des blogs de financer leur contenu en y insérant des liens pointant vers des sites d’annonceurs. Des liens qui, une fois mis en place, offraient, en raison de la notoriété des blogs, un meilleur référencement aux sites vers lesquels ils pointaient. Un comportement contraire aux règles fixées notamment par Google et qui ont conduit ce dernier à inviter fermement les sites en question à supprimer ces liens factices sous peine d’être déréférencés et Buzzea à mettre la clé sous la porte !

Quelques rappels

Pour définir la position d’un site dans ses pages de résultats, Google analyse sa notoriété. Une qualité que le moteur va évaluer, notamment en prenant en compte le nombre et la notoriété des sites qui ont mis en place un lien vers lui. Pour que ces critères soient fiables, Google interdit qu’une contrepartie quelconque soit associée à la mise en place d’un lien. Les contrevenants s’exposent à être déréférencés de son moteur. Une sanction qui, vu la position dominante de Google, n’est rien d’autre qu’une condamnation à mort numérique.

  • Fév 06, 2014